Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2007

Appel au rassemblement républicain !!!

Soyez nombreux à participer à la réunion des jeunes pour la Vème République le dimanche 28 Janvier à 15 heures au pavillon Baltard, 9 rue Coquilleres métro les Halles.

Contact à l'adresse suivante : R-J-V-R@hotmail.fr

medium_rjvr_28.2.jpg


Commentaires

Oui, c'est évident; Dominique le Grand portera notre drapeau et fera rayonner les valeurs de la France auxquelles les Français sont tous attachés. Sa prestation d'aujourd'hui ne laisse aucun doute. Il n'aura pas besoin de faire grand effort pour "s'élargir" comme il dit, car il est déjà large. Cet homme a rendez-vous avec son destin et avec notre destin! On ne laisse pas passer la belle France lorsqu'on l'a comme lui, à portée de ses bras.

Même Laurence Ferrari le sentait et son sourire en coin était magnifique. Cette journaliste est superbe. Elle sait faire son métier sans ne jamais rien céder, et sait en même temps garder le sourire et la bonne humeur. Ma main à couper qu'elle votera de Villepin aussi. Elle est trop intelligente!

Mathilde j'adore votre image sur le "pur sang"...et sur "jeûner avec un aigle". J'ai beaucoup rigolé tant vos images sont belles et fortes. Merci pour ces moments de pur bonheur!

Dominique déclarera sa flamme à la France à partir du 22 février. C'est à dire dès que le travail parlementaire sera terminé. Cela me semble assez évident. Il restera deux mois de campagne. C'est largement suffisant. Patience...

Bonne journée chers amis.

Samira

Écrit par : samira | 07/01/2007

La Rupture à la Raffarin : qu’importe la France…Sarkozy comme mon fils



M. Raffarin s’est distingué en tant que Premier Ministre par son courage politique et par sa volonté de sauver les acquis des français par des réformes difficiles mais nécessaires. Des réformes pour assurer la continuité afin d’éviter la rupture. En donnant son soutien et celui de 140 députés à Sarkozy il paraît qu’il veut faire une rupture avec sa propre politique : au lieu de risquer son poste en portant le drapeau de la France, il veut sauver son poste et qu’importe la France (et les français pour lesquels il se battait). Il n’a pas manqué de le dire clairement lors de la réception de Sarkozy, en s’adressant aux présents : « il y a de la place pour tous ». En quelques mots : on doit sauver nos postes, qu’importent les postes des français ! J’aurais compris cela du libérale/égoïste Sarkozy, mais de l’entendre d’un grand homme politique… !



Si l’UMP appartient aujourd’hui au lobby Sarkoziste, comme le PS, c’est bon à savoir. Car ceux qui votaient à droite et au centre pour l’UMP et qui ne veulent pas de la politique de Sarkozy, n’ont qu’une chose à faire : laisser tomber l’UMP…et ceux des députés qui suivent Sarkozy par ce « qu’il y a de la place pour eux ». Comme les députés peuvent être égoïstes, les français doivent se dire : je ne vote pas Sarkozy (présidentielle) et UMP (législative !!!). Qu’importe l’UMP et les députés UMP, ce qui importe c’est mon emploi, ma sécurité sociale, ma retraite, mes services publics, l’enseignement de mes enfants, …càd tous ce que Sarkozy abolira progressivement avec son libéralisme au bénéfice du lobby S.….iste.



J’aurais pu comparer le comportement de M. Raffarin et des 140 à celui d’un jeune dans un quartier difficile : le jeune peut décider d’intégrer une bande pour éviter d’être harcelé ou battu, et bénéficier ainsi des avantages qu’elle offre. Le jeune pourrait aussi dire, comme Raffarin, qu’il peut « témoigner des qualités de diriger » le quartier d’un tel caïd du quartier (comme si la qualité de diriger est le seul critère pour avoir un bon dirigeant!). Nous savons qu’un tel comportement tout en protégeant le jeune des bandes n’est pas le mieux pour la communauté. Nous savons que le soutien de M. Raffarin à Sarkozy n’est pas dans l’intérêt de la France.



On pourrait s’interroger sur ce qui contraint M. Raffarin à prendre une telle décision. S’agit-il d’un sentiment de faiblesse ? Pas étonnant vu les méthodes de démoralisation pratiquées par le lobby Sarkoziste (medias, …). Mais au lieu de se soumettre au dictat du lobby S…..iste il aurait pu soutenir M. Dominique de Villepin, le seul et vrai grand adversaire de Sarkozy. Monsieur de Villepin subit le même lynchage politique que M. Raffarin. Sarkozy a trahi aussi bien Raffarin que de Villepin (pour ne pas parler des autres). Au lieu de jouer l’unité (cher à M. Raffarin) Sarkozy a joué de façon égoïste et a essayé de tirer un profit personnel des difficultés des gouvernements auxquels il appartenait ! Et il s’est lancé en campagne en utilisant sa fonction de ministre et surtout la machine de l’UMP pour son seul avantage (si c’était un chef d’entreprise on sait de quoi il aurait été accusé). Sarkozy est comme un joueur qui quitte le terrain durant un match pour signer des autographes : si son équipe gagne il dit que c’est grâce à lui (et se laisse photographier pendant que les autres travaillent !), et si elle perd il dit qu’il n’en fait pas parti (pour ne pas dire qu’il siffle contre son équipe du bord du terrain!). Voilà le niveau de moral qu’on peut lui attribuer…en conformité avec le libéralisme/égoïsme qu’il veut imposer à tous les français.



Monsieur Raffarin a dit qu’il soutiendrait Sarkozy au sein de l’UMP-Sarkoziste, et j’espère qu’il soutiendra autant sinon plus Monsieur Dominique de Villepin quand il se présentera (et il est temps!) en dehors de l’UMP, pour les raisons suivantes :



A qui préfère-t-il, M. Raffarin, confier le sort et l’avenir



- de la SECURITE SOCIALE : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier la vendrait et seuls les riches pourront se soigner, alors que M. DE VILLEPIN sauverait la Sécurité Sociale pour offrir les soins à tous.

- celui du système de RETRAITE DES FRANCAIS : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier le vendrait et seuls les riches auront une retraite, alors que M. DE VILLEPIN sauverait le système de retraite pour offrir à tous une retraite digne.

- la gestion de la POLITIQUE INTERNATIONALE de la France : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier l’asservirait et laisserait son lobby la gérer à l’image des Etats-Unis, alors que M. DE VILLEPIN donnerait à la France sa place de Grande Nation Souveraine et Juste.

- la direction des ARMEES et industrie militaire : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier ferait des guerres et vendrait notre industrie d’armement au plus offrant (libéralisme oblige!), alors que M. DE VILLEPIN utiliserait notre force pour la paix et pour défendre notre industrie d’armement (patriotisme économique).

- le système d’EDUCATION de la France : à Sarkozy ou à de Villepin ? Le premier ferait des écoles riches pour les riches et des écoles pauvres pour les pauvres (libéralisme: qui veut plus paie plus!), alors que M. DE VILLEPIN développerait le système pour donner à chacun les mêmes chances, pauvre ou riche.

- la CULTURE française : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier risque de nous dire que l’histoire de France n’est pas utile économiquement (le marché décidera dans son libéralisme) et que l’enseignement de l’anglais est moins cher que l’enseignement du Français (il pourrait importer des livres d’inde par exemple, c’est libéral après tout !), alors que Monsieur DE VILLEPIN défendrait toute la culture française (littérature, histoire, poésie, langue, audiovisuel, monuments historiques, musique, …), et défendrait surtout le français sans complexe (même que le Premier Ministre parle l’anglais beaucoup mieux que le premier!).

- la défense des spécificités des REGIONS de France : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier les connaît grâce à ses conseillers et à quelques vacances, Monsieur DE VILLEPIN les aime par ce qu’elles sont la France, c’est simple, et c’est tout !

- l’avenir de la CONSTRUCTION EUROPEENNE : à Sarkozy ou M. de Villepin. Le premier pro-américain qu’il est saboterait tout progrès dans l’Union Européenne et ferait de l’Europe juste un marché ultra-libéral, alors que M. de Villepin poursuivrait la construction Européenne (y compris avec l’Allemagne) pour une Europe forte et sociale. Il ne faut pas oublier que la présidence française est convoitée par ceux qui veulent un levier de contrôle sur l’Union Européenne.

- la défense de l’INDUSTRIE FRANCAISE : à Sarkozy ou à M. de Villepin ? Le premier laisserait les fonds d’investissements étrangers les acquérir pour les dépouiller (libéralisme,…), alors que le deuxième les soutiendrait par des projets nationaux ambitieux dans la lignée de ceux qui nous ont élevés au premier rang mondial dans diverses industries dont la liste est longue.

- la politique de SOLIDARITE NATIONALE : à Sarkozy ou M. de Villepin ? Le premier laisserait le libéralisme gérer le sort des français, chacun pour soi et sa communauté, alors que le deuxième défendrait le système de solidarité français, qui certes nous coûte quand on travaille mais qui nous a tous aidé un jour ou l’autre. Monsieur DE VILLEPIN est plus social et plus humain, et ne pratique pas le favoritisme/communautarisme sarkoziste.



Oui Monsieur Raffarin, vous devriez soutenir Sarkozy. Mais pour la présidentielle le seul vrai bon candidat pour l’UMP ET pour la France est Monsieur Dominique de Villepin. Et si les médias du lobby sarkoziste l’empêchent de s’exprimer et veulent sacrer Sarkozy par la désinformation, pas de problème : on utilisera les églises pour donner la parole à des bons français, même s’ils ne sont que des pauvres chrétiens, protestants ou catholiques. Après tout, la politique est une affaire de société et de valeurs sociales, et si les chrétiens, ou ceux qui sont seulement chrétiens, n’ont plus droit de parole dans les médias, alors il appartient aux églises de les aider. Aider les sans parole libre est un devoir comme aider les sans domicile fixe.



Si Sarkozy aime le communautarisme, alors on trouvera une communauté pour les persécutés comme Raffarin, de Villepin, Alliot-Marie, Bayrou, … : la première et plus grande qui me vient à l’esprit est celle des Chrétiens Français. Certes elle est divisée, mais si elle s’unit elle serait la plus grande et plus puissante de la France. Et si les Chrétiens sont unis (ce qui dérangerait certains certainement), croyez moi que les musulmans sont prêts à vous suivre pour un bon projet non-communautariste, càd non-sarkoziste, car ils sauraient choisir entre Sarkozy et M. Dominique de Villepin.



Confiance Monsieur Raffarin. On est tous avec vous…si vous conservez vos valeurs, càd loin de Sarkozy et plus proche de Monsieur de Villepin et de la France. L’église n’a pas un rôle politique, mais les français chrétiens silencieux ont chacun une voix ! Si les Chrétiens font le jeune des médias pendant quelques mois, même les dictateurs des médias qui croient pouvoir dicter la pensée aux français, et qui boycottent M. de Villepin et les autres, respecteraient un plus l’image du Christ et des Chrétiens, ainsi que leur droit de parole. Voilà une rupture des voix «en silence »…. qui ne plairait pas à Sarkozy!



Raymond Hiresh

raymond@resistancefrancaise.com





Notes:

Sarkozy est comme mon fils

Oui Sarkozy est un fils d’immigré, comme mon fils. Nous sommes venus en France pour devenir Français et pour vivre avec les français. Il est inacceptable que mon fils ou Sarkozy prennent la place des autres français par la triche. Et il est encore moins admissible qu’un immigré dise aux Français : « merci pour la sécurité que vous m’avez offert à moi et à ma famille, mais maintenant je suis devenu riche avec ma famille et je peux payer ma retraite, tans pis pour la vôtre, et je n’ai plus besoin de la solidarité nationale, tans pis aussi pour les impôts de solidarité, et je peux me payer des médecins spécialisés, démerdez vous à trouver une assurance car j’arrête de cotiser à la caisse d’assurance maladie, et ma communauté est devenue toute puissante et on vous écrase, donc plus besoin de tolérance et vous pouvez écrasez les minorités…sauf la mienne! Français immigré je suis maintenant chez moi : Français, vous pouvez émigrer ailleurs avec votre histoire et vos valeurs. Sarkozy, c’est inacceptable, pour ne pas dire honteux.



La distorsion de la vérité, des paroles, de l’image et du mérite des hommes comme M. de Villepin fait partie de la tricherie ; sans cette distorsion Dominique de Villepin, comme M. Raffarin, M. Bayrou, et d’autres à gauche seraient les plus élevés dans les sondages!...et donc les candidats français les mieux placés. Les réussites du gouvernement de 100 jours de M. de Villepin sont remarquables et vont dans le bon sens : il peut et doit investir les 100 jours à venir pour présenter un projet avec le support de ceux qui adhèrent à ses objectifs pour la France. Dominique de Villepin, Michèle Alliot-Marie, Borloo, Bayrou, Le Front National, et d’autres patriotes à gauche ne peuvent gagner que s’ils s’allient pour faire face au Lobby Sarkoziste. Un lobby qui les neutralise en montant tantôt l’un tantôt l’autre dans les médias (à l’exception de M. de Villepin) afin de les neutraliser l’un contre l’autre.



Le lobby a choisit et veut imposer deux candidats aux Français : c’est un modèle de prise de contrôle par effet de levier. On contrôle d’abord quelques individus, qu’on utilise pour neutraliser des individus isolés qu’on allie à sa cause…jusqu’à ce qu’on fasse tomber les têtes, comme M. Raffarin… on prend le contrôle du parti…ensuite d’un deuxième…on diffuse l’info à répétition avec quelques sondages pour décourager les uns et couper l’espoir des autres… et voilà un peuple de plus de 60 000 000 qui doit penser que les jeux sont faits, comme si on était à une époque où le droit de vote était réservé à certains, les membres de partis politiques! On fait croire à tous qu’ils sont impuissants, comme les petits actionnaires ... Non, chaque français doit garder sa décision jusqu’au moment de vote, et savoir que derrière les discours de Sarkozy il y a un programme dangereux (sans retour…même avec des alternances) et des organisations cachées. Quand on entre dans certains bars certaines femmes de compagnie, sympathique comme Sarkozy, disent à chacun ce qu’il veut entendre : tu es beau, tu es intelligent, tu fais bien …. Cela fait plaisir, mais coûte chers aux hommes qui aiment les beaux discours. Allons-nous perdre l’indépendance de la France pour entendre des discours qui nous font plaisir?



…et si M. de Villepin ne se présente pas alors le salut de la France ne dépendrait que de M. Bayrou, Ségolène Royal étant malheureusement mal entourée et admire trop le libéralisme de Sarkozy et Blair…

Écrit par : Raymond Hiresh | 08/01/2007

Chers compagnons,

Plus que jamais, le temps est venu de se rassembler pour passer à l'action. Nous souhaitons agir pour appeler et soutenir une vraie candidature de rassemblement de toutes les sensibilités républicaines. Pour peser sur le débat, nous devons nous structurer. Nous avons besoin de vous !

Rejoignez-nous pour préparer la suite des évènements et enclencher une nouvelle dynamique ! Rendez-vous dimanche 14 janvier à partir de 15h00 au CAFE Pavillon Baltard au 9, rue Coquillière Paris 1er (métro Les Halles).

Ensemble et mobilisés, nous pouvons créer une nouvelle dynamique pour cette campagne présidentielle.

N'hésitez pas à faire passer cet appel le plus largement possible. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Amitiés républicaines.

"Le Rassemblement des Jeunes pour la Vème République"
RJVR
P.S. notre but c'est le rassemblement, ouvert à tous.....
Pour nous contacter: r-j-v-r@hotmail.fr

Écrit par : RJVR | 10/01/2007

Sarkozy: c’est l'après la France

Il y a de l'espoir encore: quelques-uns ne se sont pas encore inclinés devant le nouveau gourou de l'UMP... qui commence à ressembler malheureusement à une secte:

- tout le monde est libre d'exprimer ses opinions "tant qu'elles ne divisent pas" (càd tant qu'elles sont favorables au gourou)
- tout le monde doit mettre du sien...au profit d'une minorité de grands élus...et du gourou
- tous ceux qui expriment des opinions dérangeantes ou en faveur d'autres personnalités sont harcelés et mis sous pression comme dans les sectes...jusqu'à ce qu'ils se soumettent au gourou
- tout le monde travaille pour le bien du gourou qui les berce avec des beaux discours
- interdiction de parler de sa religion car cela dérangerait certaines minorités...et le gourou
- seuls les enfants ne sont pas maltraités...mais on s'en sert pour paraître plus grand et humain...alors qu'on prépare des projets spéciaux non-sociaux pour leur avenir
- et on met les victimes du gourou au premier rang pour que qu'elles soient bien vues: Juppé, Raffarin, Alliot-Marie, ...

Heureusement Dominique de Villepin résiste...et que beaucoup d'autres sauront voir que derrière l'image et la fumée de discours de S. il n'y a rien...ni pour eux … ni pour la France

Oui si l’auto-élu S. est élu « tout sera possible […pour le lobby Sarkoziste!] »: la France, l'Europe de l’Ouest, puis de l’Est, et plus encore. Les Etats-Unis leurs sont déjà acquis.

Dominique de Villepin: c’est la France d'après
Sarkozy: c’est l'après la France

Raymond Hiresh

Écrit par : Raymond Hiresh | 14/01/2007

Pourriez vous afficher la feuille du deuxième rendez vous de RJVR soutenant une candidature de rassemblemnt Républicain . elle est trouvable sur le site RJVR . SVP

Écrit par : Villepin Président 2007 | 23/01/2007

Prochain objéctif : L'abolition Universelle de la peine de Mort

Dominique de Villepin a réaffirmé la "détermination totale" de la France à agir pour l'abolition universelle de la peine de mort.

"Quatre-vingt neuf Etats ont à ce jour aboli la peine de mort et chaque année de nouveaux Etats mettent fin à ce châtiment d'un autre âge. Cela doit être pour nous une invitation à poursuivre nos efforts", souligne le Premier ministre dans un message lu à l'issue du 3e congrès mondial contre la peine de mort, à Paris.

Nous devons "continuer le long travail de sensibilisation des Etats et des opinions publiques", a-t-il ajouté.

En 2005, 2.148 personnes ont été exécutées dans 22 pays. Ces exécutions ont été recensées à 94% en Chine, Iran, Arabie saoudite et aux Etats-Unis, selon l'organisation "Ensemble contre la peine de mort".

L'exécution par pendaison de l'ancien dirigeant irakien Saddam Hussein le 30 décembre dernier a relancé le débat sur la peine de mort.

Sous l'impulsion de Jacques Chirac, la France a décidé d'inscrire l'abolition de la peine de mort dans sa Constitution.

Les députés ont adopté le 30 janvier un projet de loi qui ajoute un article au titre VIII de la Constitution disposant que "nul ne peut être condamné à la peine de mort". Le Sénat doit examiner le texte le 7 février.

Le projet de loi devra être voté dans les mêmes termes par les deux assemblées puis, pour son adoption définitive, soumis à référendum ou au Parlement réuni en Congrès à Versailles où les trois-cinquièmes des suffrages exprimés sont requis.

Le Parlement devrait être convoqué en Congrès le 19 ou le 26 février.

L'abolition de la peine de mort avait été la première grande mesure prise par François Mitterrand dès son élection à la présidence de la République en mai 1981. Défendue par Robert Badinter, alors garde des Sceaux, la loi a été promulguée le 9 octobre 1981. La guillotine a été utilisée en septembre 1977 pour la dernière fois en France.

La peine capitale est encore appliquée dans 78 pays à travers le monde.

Source: Reuters

Écrit par : Villepin Président 2007 | 04/02/2007

Si il y a une chose dont je suis certain c'est que Jacques Chirac ne soutiendra pas Nicolas Sarkozy .
Trois raisons :
la première et bien évidement Nicolas Sarkozy a pas arrêté de proner la Rupture pendant 4 ans . Avec quoi ? avec Qui ? Le bilan de Jacques Chirac bien évidement . Il a convaincu sans surprises les sortants du gouvernement Raffarin dont Raffarin . Ensuite Fillon bien sûr le plus infidéle de la Droite près à planter des couteaux dans le dos à des figures emblématiques de l'UMP , Alain Juppé et enfin Alliot Marie la plus décevante qui a renié le courant Gaulliste et la Position internationale de la France par ce choix .
2ème Raison: Bien sûr 1995 où Nicolas Sarkozy avait préféré choisir de soutenir la candidature d' Edouard Balladur à celle de Jacques Chirac puis 2002 où Nicolas Sarkozyv a soutenu le Président de la République par défault et non par convictions
3ème Raison :
Nicolas Sarkozy s'est attaqué au point le plus marquant de la carrière de Jacques Chirac en jugeant la position de la France arrogante au moment de la guerre en Irak

Comment donc pour finir Jacques Chirac pourrait se rallier . Il reconnaitrait par ce choix son échec et le besoin de Rupture de la France . Alors oui les gens qui pensent que Jacques Chirac se ralliera à Nicolas Sarkozy partagent une belle Utopie

Écrit par : Villepin Président 2007 | 05/02/2007

Les commentaires sont fermés.