Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2007

J'assume !

Depuis ma prise de position en faveur Nicolas Sarkozy, certains de mes visiteurs (avec qui j'ai partagé plusieurs combats) m'interrogent sur des prises de position du candidat que je soutiens désormais. Ces prises de positions seraient en complète contradiction avec mes convictions gaullistes. Il est évident que je ne partage pas tous les points de vue  de Nicolas Sarkozy mais j'ai moins de divergences de fond avec lui qu'avec François Bayrou. Je voudrais préciser ma position sur trois sujets importants, trois sujets sur lesquels vincent75 me demande de rendre des comptes.

Sur l'immigration, plus particulièrement sur l'idée de créer un ministère de l'immigration et de l'identité nationale. Je pense que la formulation est maladroite mais la volonté de faire adhérer les immigrés aux valeurs (la laïcité, l'égalité entre les hommes et les femmes, la liberté d'expression ...)qui font que la France est la France et qu'elle doit le rester est bonne.

Sur la relation avec les Etats-unis. J'ai dénoncé sur ce blog le comportement de Nicolas Sarkozy durant son voyage aux Etats-Unis où il avait critiqué l'arrogance de la France pendant la crise d'Irak. Le moins qu l'on puisse dire c'est que sur ce sujet il a changé, il loue aujourd'hui la politique étrangère de Jacques Chirac et célèbre dans ses discours la grandeur de la France. Dans sa conférence sur la politique étrangère il déclarait "Je veux une France libre, je veux une Europe libre, je demande donc à nos amis Américains de nous laisser libres, libres d'être leurs amis""L'amitié, ce n'est pas la soumission. L'amitié ce n'est vrai, ce n'est sincère, que si on est libre", hier Dominique de Villepin déclarait : "l'Europe est le seul allié global" de Washington. "Ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise. Nous partageons les valeurs fondamentales: la démocratie, les droits de l'Homme, une même conception de la place de l'individu dans la société (...) A nous de construire un partenariat d'égal à égal". Les discours ne sont plus éloignés,  et sachez que si Sarkozy se rapproche trop des Etats-Unis, le peuple français se fera entendre.

Sur la laïcité enfin, dans l’inconnu de L’Elysée le président Chirac affirme à Pierre Péan que Sakozy a fait un progrès considérable en affirmant dans un de ses discours que la France n’était pas « une addition de communautés mais une République une et indivisible ».

Vous le voyez dans ces trois domaines je suis en parfaite cohérence avec mon engagement gaulliste et républicain derrière le Président Chirac et Dominique de Villepin et mon soutien à Nicolas Sarkozy au service de la France.

Commentaires

Tu fais donc parti de ceux qui (naivement je pense) crois que Sarkozy a changer en 2 mois de temps ?
Comme par hasard à la veille d'élection présidentielle ?

En tout cas, sache que même si je ne suis pas d'accord avec ton ralliement, je le respecte.

Par contre, je ne te souhaite pas la victoire, désolé :-)

Écrit par : Vincent75 | 19/03/2007

Je trouve que l'orde de la taille correspond à la grandeur des personnages

Écrit par : EA | 20/03/2007

Il me semble, mais il ne le dit pas assez souvent, que ce n'est pas l'attitude de la France qui avait été arrogante, mais la façon dont la France avait exprimé et déroulé cette attitude.
A part ça, personne, jamais personne, n'a encore réussi à prouver qu'il avait désapprouvé cette attitude vis-à-vis de l'Irak et des EU.
Il demande sans cesse à tous ceux qui l'accusent de trouver des propos allant dans ce sens, et personne ne se vante d'avoir trouvé.
rmy, je suis bien heureux de trouver ce blog d'un gaulliste qui ne renie pas tout par détestation de Sarkozy.
Bon courage.

Écrit par : soan | 27/03/2007

Les commentaires sont fermés.