Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2007

Gagner les élections législatives pour la France

L'image “http://www.lasbordes.fr/IMG/jpg/pe-2006-photo-1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Mercrcredi prochain, Nicolas Sarkozy sera investi Président de la République française. 3 semaines plus tard auront lieu les élections législatives. Le Président, pour pouvoir mener la politique pour laquelle il a été élu, doit avoir une large majorité qui soutiendra son action.

Je prendrai toute ma modeste part dans ces élections afin que la majorité présidentielle l'emporte. Miltant de l'UMP, je souhaite évidemment que ce mouvement politique obtienne la majorité des sièges et que les députés gaullistes y soient majoritairement représentés comme c'est le cas aujourd'hui. Dans l'assemblée actuelle, 200 députés de l'UMP sur 365  se réclament du gaullisme, soit environ 55 %. Si l'on veut que le gaullisme politique demeure ce taux de députés gaullistes au sein de la majorité présidentielle doit être conservé, c'est une exigence pour tout ce qui ont une certaine idée de la France.

Dans cette perspective, la démarche de Bayrou ne peut qu'affaiblir les gaullistes à l'Assemblée Nationale. En ajoutant les centristes de l'UMP, les centristes ralliés et les futurs possibles élus partisans de Bayrou, le centre sera dominant et l'influence des gaullistes inévitablment réduite. Bayrou doit donc échouer.

D'autant plus qu'une arrivée massive de députés du MODEM empêcherait une vraie majorité présidentielle de se constituer autour du gouvernement et d'appuyer sa poltique, les démons de la IV République seraient de retour, nos institutions affaiblies et le pays privé des réformes qui lui sont vitales.

Heureusement et c'est un chance pour la France la démarche de François Bayrou n'est pas en passe de réussir, les premiers sondages ne lui donnent qu'une dizaine de sièges. Il n'a plus aucun soutien de poids, ces derniers ont tous rejoint la majorité présidentielle. 

Je tiens cependant à souligner que le comportement de ces lâches que sont ces élus centristes devenus subitement sarkozistes est détestable. Il ya un mois ils affirmaient que Sarkozy était un danger pour la France et souhaitent aujourd'hui décrocher un strpontin. L'image de la politique n'est pas améliorée par cette façons d'agir. Ces députés avaient signé en 2002 la charte de la majorité de Raffarin puis l'avait trahi, ils agissent de même aujourd'hui avec Bayrou, ils feront demain la même chose avec Sarkozy, c'est certain. Je rappelle qu'une grande partie d'entre eux avait voté la motion de censure contre le gouvernement de Dominique de Villepin. Une chose est sûre, ils ne font pas preuve d'une grande constance, c'est un euphémisme. Je ne vois pas pourquoi Sarkozy tient à tous prix à ce qu'ils entrent dans sa majorité. Sa volnoté est d'ouvrir sa majorité, je le respecte.

Le comportement de ces élus ne correspond pas à l'idée que je me fais de la politique, je resterai toujours fidèle à mon engagment gaulliste et à ma famille politique.

Chers lecteurs, avant de conlure je souhaitais vous remercier d'être tous les jours plus nombreux, grâce à vous mon blog est aujourd'hui le 26ème le plus influent sur plus de 2700, selon le classement bon vote ( http://www.bonvote.com/ ). Merci à tous.

Pour résumer et conclure mon propos je veux vous dire qu'il est nécessaire de donner une forte et large majorité au Président Sarkozy, il pourra mener à bien les réformes dont la France a besoin, le gaullisme et la Vème République seront ainsi préservés. Pour la France.

Commentaires

Qu'y a-t-il encore de gaulliste dans le sarkozysme ? Tellle est la question ...

Écrit par : Lancelot | 12/05/2007

Effectivemment...Sarkozysme est souvent antinomyque avec gaullisme...il n'y a qu'à voir la tandance atlantiste de Sarkozy pour constater qu'en matière de politique étrangère M. Sarkozy n'a rien de gaulliste. En matière d'économie, c'est exactement la même chose en se calcant sur le modèle de Reagan. NON Sarkozy n'est en RIEN héritier du gaullisme.

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Tu caricatures comme l'a fait Bayrou lors de la campagne, sil avait été si libéral, si atlantiste, Borloo, Chirac, Juppé de Villepin, MAM, Baroin, l'Amiral de Gaulle et tant d'autres ne l'auraient pas soutenu.
J'avais écrit une note pour répondre à ces caricatures :

http://pourlafrance.hautetfort.com/archive/2007/03/17/j-assume.html

http://pourlafrance.hautetfort.com/archive/2007/03/31/lettre-ouverte-aux-donneurs-de-lecon.html

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Excuse moi de te le dire comme ça mais je trouve ces notes empruntes d'une certaine naïveté...Documente toi sérieusement sur ce qu'est l'atlantisme, sur les actions passées de Nicolas Sarkozy, ses relations avec les américains et fait de même avec De gaulle (homme fondamentalement opposé à la CED et qui a fait sortir la France de l'OTAN par exemple)...Sors de tes bouquins d'histoire du lycée qui sont remplis de non sens voire d'ânneries...

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Il n'existe aucun acte diplomatique fort pour l'instant qui puisse te permettre d'affirmer qu'il est atlantiste. En revanche ces propos de campagne montre qu'il ne l'est pas du tout, de plus s'il veut garder les numéros 2 et 4 de son gouvernement (Juppé et MAM) et son conseiller spécial Henri Guaino il n' a pas intérêt à être trop atlantiste.

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Comment veux tu que Sarkozy ait pu signer de lui même jusqu'à présent un acte juridique au niveau international? Il n'en a jamais eu la compétence (voir article 34 de la Constitution). Ensuite suivre à la lettre ses propos de campagne est succomber à la naïveté propre à ceux qui écoutent sans se documenter sur la question. Le discours de Nicolas Sarkozy est très fortement teinté de démagogie dans sa forme la plus primaire et incontestable. Voir ses relations avec les USA, constater ses déclarations en compagnie de M. Bush et, constater ses relations avec de grands groupes industriels américains, constater à quel point son programme est inspiré du programme de Reagan, ses positions au sein de l'UE (notamment les réactions suite au rapport des députés européens présent au Parlement européen, les rapports des commissaires présent dans la commission, les réactions aux propos de Chirac au Conseil européen) accrédite la thèse d'une tendance nette à l'atlantisme. Et quoi qu'on en dise, un certain nombre des proches de M. Sarkozy ne sont pas là pour ses beaux yeux mais certainement pour bénéficier d'une place confortable. Je ne vois pas Juppé démissionner par pure position politique ce serait être naïf que de le croire. Juppé n'est pas ministre des affaires étrangères mais de l'environnement...

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Tu te contredis en disant que Sarkoy est atlantiste tout en affirmant qu'il a pas pu faire d'acte diplomatique en direction des Etats-Unis puisqu'il n'était pas Président, Juppé ne pourra pas rester solidaire d'un gouvernement qui se soumet aux Etats-Unis.

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Excuse moi mais t'es tu documenté sur l'atlantisme? L'atlantisme est une valeur donc n'importe qui peut être atlantiste voyons! On ne devient pas atlantiste en ratifiant une charte ou une convention! Je te rappelle aussi (article 34 de la constitution et suivants) que le président n'est pas seul homme à pouvoir ratifier les conventions internationales. Le chef de l'Etat n'est pas au parlement européen par exemple ni membre de la commission européenne où siègent les minitres des affaires étrangères...Informe toi s'il te plait un minimum avant d'affirmer des choses infondées...

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Pour être plus exact, l'atlantisme est une doctrine politique. Elle peut être défendue aussi bien par le boulanger du coin que ton épicier, ton dentiste, ton pompiste ou ton prof d'histoire géo! Je n'en dit pas plus, à toi de t'informer par toi même sur la question ;-)

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Donne moi des preuves de son atlantisme, un propos atlantiste qu'il ait pu prononcer, quels sont les rapports des députés européens dont tu parles, les rapports des commissaires présent dans la commission, des preuves!!!

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Les propos qu'il a pu avoir aux Etats unis lors de son éphémère discution avec l'administration Bush, ses prises de positions répétées pour l'intervention américaine au Moyen Orient, son calquage sur le système libéral américain qu'il entend adapter au modèle français, ses positions sur le soi disant modèle libéral américain...etc...autant de preuves...Etre atlantiste est être favorable à la politique étrangère des Etats Unis, défendre le système libéral américain entre autre...

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Donc pas de preuves, belle argumentation !

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Tu te fiche de moi ou quoi? Je viens de t'en donner à la pelle! Tu es d'une mauvaise foi...regarde le programme économique de Reagan, de Bush et compare le au programme économique de Sarkozy tu y trouveras de nombreuses similitudes, ses propos en faveur de l'intervention américaine en Irak en conférence de presse, sa prise de position sur la position "arrogante" de la France à l'aube du conflit irakien, sa vision du libéralisme américain qu'il défend et dont il entend s'inspirer pour une adaptation en France...voilà

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

je n'ai jamis vu ni entendu un libéral vouloir une sécurité sociale-professionnelle, sauver Alstom, lutter contre l'Euro cher, vouloir un politique industrielle pour la France et pour l'Europe, faire autant pour l'écologie ...

Sur l'tlantisme voici deux propos l'un de Sarkozy : "Je veux une France libre, je veux une Europe libre, je demande donc à nos amis Américains de nous laisser libres, libres d'être leurs amis""L'amitié, ce n'est pas la soumission. L'amitié ce n'est vrai, ce n'est sincère, que si on est libre"

l'autre de Villepin : "l'Europe est le seul allié global" de Washington. "Ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise. Nous partageons les valeurs fondamentales: la démocratie, les droits de l'Homme, une même conception de la place de l'individu dans la société (...) A nous de construire un partenariat d'égal à égal"

Voici de réelles preuves

Écrit par : Rémy | 27/05/2007

Nicolas Sarkozy prêche pour « de nouvelles idées, de nouvelles équipes, et de nouvelles méthodes ». Il n’hésite d’ailleurs pas à enterrer une bonne fois pour toutes le gaullisme qui n’en finit pas de mourir, en assurant qu’on ne « fait pas la politique pour la France de dans vingt ans avec les idées d’il y a cinquante ans ».

La discrimination positive est une pratique inventée par les anglos saxons, de même, en matière européenne, Sarko ne cache pas qu’il s’entendait plus facilement avec les Anglais qu’avec les Allemands alors que le coeur de l'Europe est le couple franco allemand, les anglais étant clairement atlantistes et non partisant de la construction d'une Europe politique. L’Europe politique est carrément absente de ses discours. Pour un peu, il nous referait l’appel de Cochin.

Si Nicolas Sarkozy avait été Président en 2003, la France serait-elle aujourd'hui engagée en Irak ? On ne peut le dire mais la question mérite d'être posée.

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Concernant ce que tu nous dis sur les propos de Sarkozy, ils ont eu lieu bien après les déclaration à Washington. Ce sont des propos purement démagogiques. Il a fait c'est vrai un retour en arrière mais comme de par hasard juste avant les élections françaises où il a essayé de ne pas mettre en avant son côté quelque atlantiste pour faire le maximum lors des suffrages...Tu succombe trop facilement à la démagogie. Tu es jeune lycéen c'est compréhensible.

Écrit par : Cyril de guardia | 27/05/2007

Les commentaires sont fermés.