Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2007

Le cinéma français détrône Hollywood

Une salle du cinéma L'Arlequin à Paris.

C’est la première fois depuis 1986 que l’on constate un tel phénomène.

La production cinématographique française se porte bien. Et les chiffres sont là pour en attester. Avec un niveau record de 188 millions d’entrées en 2006, les films français ont attiré plus de publics, en France, que ceux d’Hollywood. C’est ce que révèle le bilan annuel du Centre national de la Cinématographie.

Le cinéma français s'est ainsi octroyé une part de marché de 44,7% contre 44,2% pour les films américains, atteignant son plus haut niveau d'entrées depuis 1984, à l'époque de 94,12 millions d'entrées. L’an dernier, la fréquentation des salles en France a progressé de 7,6% pour s'établir à 188,67 millions d'entrées, une progression similaire à celle enregistrée en Allemagne (+7,4%), mais près de deux fois supérieure à celle de l'Union européenne, où elle a crû de 4% à 924 millions d'entrées.

Des superproductions françaises

«Il y a indéniablement aujourd'hui une adhésion des publics à l'offre cinématographique française», a estimé la directrice générale du CNC, Véronique Cayla, dans un discours prononcé à Cannes.

"Bien sûr, il y a quelques films très porteurs qui font beaucoup d'entrées, et c'est tout à fait souhaitable: c'est grâce à eux que nous pouvons aider les films les plus fragiles", a-t-elle souligné, affirmant sa volonté "d'accentuer la politique redistributive" du CNC. On se rappelle par exemple des succès des "Bronzés 3" ou de "Camping". 

Les Français sont les plus gros consommateurs de cinéma en Europe avec 3,2 entrées en moyenne par habitant et par an.

Source : Le Figaro  

Les commentaires sont fermés.