Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2007

M. Kouchner affaiblit le français et la voix de la France

L'image “http://www.elysee.fr/elysee/root/bank_objects/Drapeau-FrancaisBg.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

En voyage, au Soudan, Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères rencontrait aujourd'hui même le Président Soudanais, Omar el-Béchir, afin de porter le message de paix voulu par la France au Darfour. Mais comment peut-on avoir la prétention de représenter notre pays et ses valeurs dans la monde en les exprimant en langue anglaise, comment peut-on porter la voix de la France en anglais ?

"Ma patrie, c'est la langue française" disait Camus, M. Kouchner, qui appartient à la gauche de Camus aurait donc oublié ce message. La langue est le fondement même d'une nation, elle est l'expression d'une culture, d'une identité nationale, pour reprendre un mot si cher à Nicolas Sarkozy. M. Kouchner a, nous le  savons, la particularité de penser que pour mieux porter, mieux défendre une idée, une conviction il faut la dire dans la langue la plus répandue (cf. son dernier livre, Deux ou trois choses que je sais de nous), mais ce sont ces petits renoncements qui menacent la langue française. Peut-on croire que c'est en exprimant le message de la France en anglais que la francophonie va se développer ? Chaque parcelle de français doit être défendue, chaque occasion où l'on peut parler français doit être utile ?

Mais bien plus que la francophonie, et la défense la langue française (je tiens à saluer Maurice Druon et tant d'autres dans leur combat pour le français) c'est une vision du monde qui est en jeu, nous avons le choix entre un monde dominé par une seule culture, une seule langue, une seule vision du monde et un monde où règne la diversité et avant tout la diversité culturelle. M. Kouchner prend involontairement (je l'espère) le parti de la première, c'est une faute, c'est l'antithèse du message portée par la France, par Jacques Chirac qui a défendu le Charte de la Diversité Culturelle devant l'ONU. Le Président Sarkozy et le Premier ministre en imposant que la diplomatie française et son chef parlent français ont l'occasion de montrer qu'ils sont réellement gaullistes !

Qu'il parait loin le temps où Jacques Chirac quittait un sommet européen parce qu'un français (le baron Seillères) s'exprimait en anglais, qu'il est loin le temps où le général de Gaulle exigeait qu'aucun document lui soit remis en langue étrangère. Rappelons que c’est sur ses instructions que Georges Bidault, à la conférence de San Francisco, en 1945, fit prévaloir le maintien de notre langue comme langue officielle des Nations Unies, puis comme seule langue de travail du Secrétariat de cette Organisation avec l’anglais. (http://agora.qc.ca/francophonie.nsf/Documents/Charles_de_...)

M Kouchner affaiblit la francophonie et la vision du monde portée par la France, en agissant de la sorte. M. Kouchner qui a affirmé avoir une certaine admiration pour le général de Gaulle ne peut pas bafouer ainsi son exigence. 

M. Kouchner est attaché aux droits de l'Homme aux valeurs des Lumières qui sont nées françaises mais pour exprimer leurs profondeurs, leurs réalités et leurs vérités, il se doit de parler français lorsqu'il les porte à travers le monde.

Commentaires

pffff mais pourquoi est-ce que ce seraient les étrangers qui devraient faire l'effort de s'exprimer? l'anglais est la langue la plus répandue, tu n'y changeras rien avec tes articles minables, complétement puériles, en gros: "pourquoi il parle pas français, c'est un traitre à la nation"
si c'est ça l'ambiion de ton blog, et ben là la France du future est bien partie!!! Aller vive la France et vive la République hein puisque tu m'as l'air d'aimer ça!

Écrit par : bayrou2012 | 23/06/2007

Apparemment tu te moques de l'idée de diversite culturelle, tu veux un monde dominé par une seule langue, bien plus que la défense du français c'est une vision d'un monde divers que je défends !

Écrit par : Rémy | 23/06/2007

J'en ai vu des blogs, tant de gauche que de droite que cocos, mais des aussi ringuards hormis chez De-villiers
et encore pour ce dernier je ne fais que supposer, mais la c'est fort...
Croit-il ce monsieur que Nicolas Sarkozy pense comme ca?
Il a du oublier aussi, il s'est débrouillé pour parler Anglais
quand il à rencontre George Bush..malgré la présence de traducteurs, au G8 ensuite, c'est la seule langue qui permette de communiquer un peu partout dans le monde, que cela vous déplaise ou non..
Il est trop tard pour revenir sur cette "mondialisation".
Moi la diversité du monde je m'en passerais bien mais
il faut pourtant faire avec.
"M. Kouchner est attaché aux droits de l'Homme aux valeurs des Lumière".. et à la trahison de ses idées premières, alors ca prete à sourire ce message...
De Gaulle c'est un peu démodé pour ne pas dire ringuard, pompidou dont j'ai connu le régne était un pantin qui n'a rien inventé de génial pas plus que Giscard ou Chirac, De Gaulle a certes, marqué son temps en son temps et un peu après, mitterand aussi (qu'on l'aime ou pas), et aujourd'hui Sarkozy marque son temps, il ne fait pas de l'anti-américanisme primaire comme le faisait De Gaulle.
On ne fait pas avancer une grande entreprise si on ne parle qu'une langue de nos jours. La france est une grande entreprise qui communique avec le monde, mieux que sous Chirac en tout cas.
Sans dialogue on ne fait rien avancer, il faut accepter certaines différences sous peine de rester cloitré longtemps et la faillite est toujours au bout de ce genre d'idées moyennageuses.

Écrit par : pmgraph | 05/07/2007

" A force de dire oui à tout, on finit par disparaitre" Charles de Gaulle.

Écrit par : Rémy | 06/07/2007

Les commentaires sont fermés.