Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2007

Plus de 100 000 créations d'emplois : un record inégalé depuis six ans !

http://www.snarr.fr/Objects/1/Images/batailleemploi.gif

L'emploi salarié en France a fortement progressé au premier trimestre, avec plus de 100 000 nouveaux postes.

JEAN-LOUIS BORLOO joue la rupture dans la continuité. Engagé sur les réformes emblématiques de Nicolas Sarkozy sur les heures supplémentaires et la TVA sociale, le ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi n'en oublie pas pour autant son plan de cohésion sociale, né sous Jacques Chirac. À peine l'Insee avait-il confirmé hier le bond de l'emploi salarié au premier trimestre que le ministre se réjouissait que « la politique pour l'emploi et la cohésion sociale menée depuis 2005 porte des fruits croissants ». Et évacuait à nouveau dans la foulée la polémique récurrente sur la réalité de la baisse du chômage : « Ces nouvelles statistiques confirment la baisse du taux de chômage telle qu'elle est reflétée par le reflux ininterrompu du nombre de personnes inscrites à l'ANPE depuis plusieurs trimestres. »

En publiant ces chiffres, l'institut statistique apporte une réponse aux économistes qui s'étonnaient depuis plusieurs trimestres de voir le chômage baisser sans constater en parallèle de rebond des créations d'emplois. Au premier trimestre, elles ont progressé de 0,6 % par rapport au trimestre précédent, soit 113 700 emplois créés. Sur un an, la progression atteint 1,6 %, ce qui correspond à 278 000 nouveaux postes de travail.

Même constat à l'assurance-chômage, dont le champ d'étude est moins large que celui de l'Insee, qui affiche en plus son optimisme pour l'avenir. « Il faut remonter six ans en arrière, au premier trimestre 2001, pour retrouver une progression similaire, sachant que nous sommes actuellement en phase d'accélération alors que nous étions alors en décélération », indique l'Unedic.

Source : Le Figaro

Ces résultats sont à mettre à l'actif des gouvernements de Dominique de Villepin et de Jean-Pierre Raffarin qui sous l'autorité de Jacques Chirac ont mis, depuis 2002, la France sur la voie de la modernisation. Ces bons chiffres que connaît la France exige de poursuivre les réformes engagées, depuis 2002, il est donc nécessaire de donner une majorité forte au Président Sarkozy et à son gouvernement afin de prolonger le redressement de la France.

Les commentaires sont fermés.