Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2007

Philippe Séguin chargé d'une mission sur la relance de la croissance

Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes, a accepté l'offre de Nicolas Sarkozy de présider une mission sur la relance de la croissance qui devrait rendre ses conclusions "fin novembre" indique le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, dans une interview à la Tribune de lundi.

"Nous voulons lever les obstacles structurels à la croissance pour regagner le point qui nous manque par rapport aux autres pays. C'est l'objectif de cette mission qui identifiera les freins et fera des propositions pour les surmonter", explique M. Guéant dans les colonnes du quotidien économique. 

Nicolas Sarkozy avait annoncé le 20 juin dernier la mise en place d'une telle commission, "chargée de recenser tous les obstacles à l'expansion", notamment "l'amoncellement des réglementations" et inspirée de la commission Rueff Armand créée par le général de Gaulle dans les années 60.

Cette commission Rueff Armand "a laissé un grand souvenir parce qu'elle a été l'occasion de la mise en évidence très consensuelle de nombre de problèmes qui gênaient la modernisation de l'économie française", souligne M. Guéant.

Concernant la nouvelle mission, "le président l'a proposée à Philippe Séguin qui l'a acceptée, parce que c'est une vraie autorité morale de notre pays et que sa fonction de premier président de la Cour des comptes ajoute à l'objectivité, la capacité à rassembler des personnes, experts et partenaires sociaux qui peuvent contribuer à trouver des solutions à nos difficultés", fait-il valoir.

Le rapport de cette commission est attendu "pour la fin novembre".

Les commentaires sont fermés.